La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

Réponses de Madame la garde des sceaux, ministre de la justice, aux questions écrites adressées par Monsieur Marc DOLEZ, député du Nord sur la plateforme revendicative adoptée par la FNATH, et qui sont parues au Journal Officiel du mardi 11 août 20 (21/09/2009)

Vous trouverez en cliquant sur le lien suivant upload/file/plus juste/nos revendication/Lettre du Depute Marc DOLEZ.pdf, la lettre du député du Nord, Monsieur Marc DOLEZ nous informant des réponses de Madame la garde des sceaux, ministre de la justice, aux questions qu'il lui avait adressées sur la plateforme revendicative adoptée par la FNATH lors de son 45ème congrès, et qui sont parues au Journal Officiel du mardi 11 août 2009.
Comme vous pouvez le constater de nombreux parlementaires, sensibles aux revendications et aux arguments de la FNATH, n'hésitent pas à les relayer auprès du Gouvernement et de ses Ministres

 

Question N° : 52947
 de  M.   Dolez Marc ( Gauche démocrate et républicaine - Nord )
QE
Ministère interrogé : 
Justice
Ministère attributaire : 
Justice et libertés (garde des sceaux)
 
Question publiée au JO le :  23/06/2009  page :  6057
 
Réponse publiée au JO le :  11/08/2009  page :  7958
 
Date de changement d'attribution :  23/06/2009
Rubrique : 
handicapés
Tête d'analyse : 
revendications
Analyse : 
perspectives
Texte de la QUESTION :
M. Marc Dolez appelle l'attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur la plateforme revendicative adoptée par la FNATH, lors de son 45e congrès national en juin 2009 à Bourg-en-Bresse. Parmi les 300 propositions avancées, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les réflexions que lui inspire celle visant à la création d'une incrimination pénale spécifique avec des sanctions importantes et une prescription de 30 ans pour les entreprises et leurs dirigeants qui abandonnent des sites industriels sans aucune protection ni précaution particulières.
Texte de la REPONSE :
La lutte contre les risques industriels et environnementaux ainsi que contre tous les agissements délictueux commis en milieu professionnel est une préoccupation majeure du ministère de la justice. À ce titre, la proposition de la FNATH, l'association des accidentés de la vie, relative à la création d'une incrimination pénale spécifique pour les entreprises et leurs dirigeants qui abandonnent des sites industriels sans aucune protection ni précaution particulière, recueille toute son attention. En dehors des sites industriels classés au titre de la réglementation sur les installations classées pour la protection de l'environnement qui font l'objet d'une stricte surveillance, le fait d'abandonner un site industriel sans protection ni précaution particulière peut entrer dans le champ de plusieurs infractions pénales existantes en fonction de ses conséquences. Ainsi, le délit de mise en danger d'autrui et les infractions relatives à la pollution de l'air, du sol et de l'eau, peuvent être le cas échéant constitués, et ce pendant toute la durée de l'exposition des personnes ou des éléments aux nuisances causées par l'abandon du site. De plus, d'éventuelles infractions aux règles d'urbanisme peuvent également trouver à s'appliquer. Enfin, les délais de prescription n'ont pas vocation à être systématiquement modulés en fonction de chaque infraction, sauf à créer une insécurité juridique certaine. Par ailleurs, la loi sur la responsabilité environnementale du 1er août 2008 a permis de combler les lacunes existantes en matière de réparation des atteintes à l'environnement, renforçant ainsi le dispositif de protection en matière de lutte contre les atteintes à la santé humaine et à l'environnement.
Question N° : 52943
 de  M.   Dolez Marc ( Gauche démocrate et républicaine - Nord )
QE
Ministère interrogé : 
Justice
Ministère attributaire : 
Justice et libertés (garde des sceaux)
 
Question publiée au JO le :  23/06/2009  page :  6057
 
Réponse publiée au JO le :  11/08/2009  page :  7958
 
Date de changement d'attribution :  23/06/2009
Rubrique : 
handicapés
Tête d'analyse : 
revendications
Analyse : 
perspectives
Texte de la QUESTION :
M. Marc Dolez appelle l'attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur la plateforme revendicative adoptée par la FNATH, lors de son 45e congrès national en juin 2009 à Bourg-en-Bresse. Parmi les 300 propositions avancées, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les réflexions que lui inspire celle visant au renforcement de la législation pénale en matière d'accidents du travail et de maladies professionnelles et de risques environnementaux avec la mise en oeuvre de moyens d'enquête et d'instruction suffisants ainsi que des sanctions réellement dissuasives notamment spécifiques aux grands groupes industriels.
Texte de la REPONSE :
La lutte contre les risques industriels et environnementaux et les agissements délictueux commis en milieu professionnel, constitue une préoccupation majeure du ministère de la justice. À ce titre, la vingt et unième proposition de la plate-forme revendicative adoptée par la FNATH à l'issue de son 45e congrès national tenu à Bourg-en-Bresse recueille toute son attention. La lutte contre ces phénomènes délictueux nécessite une approche transversale que le ministère de la justice contribue à impulser en lien notamment, s'agissant des accidents du travail, avec la direction générale du travail du ministère de l'emploi. Cette fructueuse collaboration en termes de recueil des éléments de preuve lorsqu'une infraction est commise, renforce l'efficacité d'une législation pénale déjà très dissuasive. La loi du 10 juillet 2000 a en effet permis de renforcer la mise en oeuvre de la responsabilité pénale des personnes morales en matière notamment de sécurité du travail. La mise en cause de celles-ci peut être engagée sur le seul fondement d'une causalité indirecte entre le préjudice occasionné et le fait générateur. Toutefois, le principe d'égalité de tous les citoyens devant la loi pénale s'applique également aux personnes morales et il n'est à ce titre pas concevable de prévoir, pour les « grands groupes industriels », des sanctions spécifiques, exorbitantes du droit commun, même si la dangerosité potentielle de certaines de leurs activités industrielles est incontestable. En outre, la législation des installations classées pour la protection de l'environnement prévoit parallèlement des sanctions administratives et pénales. L'action normative du ministère de la justice est également pertinente dans le domaine environnemental. Ainsi, au niveau communautaire, le ministère de la justice a participé étroitement à l'élaboration de la directive 2008/99/CE du 19 novembre 2008 relative à la protection de l'environnement par le droit pénal. De même, la loi sur la responsabilité environnementale du 1er août 2008 a renforcé les dispositions du code de l'environnement en matière de lutte contre les pollutions maritimes et de mise sur le marché des produits biocides. Cette loi a également mis en place un régime spécifique d'indemnisation du préjudice environnemental. Enfin, concernant la mise en oeuvre effective de ces outils juridiques, l'autorité judiciaire s'appuie notamment, depuis 2004, sur l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP), service d'enquête doté d'agents de haute technicité et dont la compétence s'étend sur l'ensemble du territoire national. En outre, les orientations de politique pénale de la garde des sceaux enjoignent les procureurs généraux à faire preuve de rigueur et de fermeté dans la conduite de l'action publique menée par les parquets de leur ressort.

Précédents articles:
(03/01/2017) Communiqués de presse 2016
(03/01/2017) Primaires
(09/02/2015) Accessibilité : Les associations s’unissent pour dire non
(15/10/2013) Débat sur l'aide juridictionnelle. Profitons-en pour aborder toutes les questions liées à l'accès aux droits des plus démunis !
(07/05/2013) Accessibilité : les sanctions sont maintenant inévitables
(13/02/2013) Le bout du tunnel pour les victimes de l’amiante condamnées par la Cour d’appel de Douai à rembourser leur indemnisation
(07/01/2013) Communiqués de presse 2012
(12/11/2012) Hypertension artérielle sévère
(12/06/2012) Aux côtés des accidentés de la vie. Après 5 ans de combat, les séquelles passent de 0 à 67% et la rente de 0 à 958,10 € par mois
(24/05/2012) Les victimes de l’amiante s’adressent à la nouvelle ministre des Affaires sociales.
(21/05/2012) Elections 2012. Les candidats répondent à la FNATH
(05/01/2012) Communiqués de presse 2011
(13/10/2011) Contribution pour l’accès à la justice de 35 euros Un retour (partiel) à la raison
(10/06/2011) Accessibilité des lieux de travail aux personnes handicapées : le Conseil d’Etat censure le décret et annule les dispositions relatives aux dérogations
(29/04/2011) Recours. Vignettes bleues
(17/02/2011) Le Gouvernement renforce l’inaccessibilité des bâtiments neufs Quand les actes sont en contradiction avec les paroles.
(10/02/2011) Etre handicapé en ville
(10/01/2011) Victimes de l’amiante. La prescription passe à 10 ans !
(14/09/2010) Position de la FNATH sur la réforme des retraites
(10/03/2010) Loi : cinq ans après
(05/02/2010) Les parlementaires nous répondent
(20/01/2010) Une question écrite
(21/09/2009) Réponses de Madame la garde des sceaux, ministre de la justice, aux questions écrites adressées par Monsieur Marc DOLEZ, député du Nord sur la plateforme revendicative adoptée par la FNATH, et qui sont parues au Journal Officiel du mardi 11 août 20
(17/06/2009) Réforme des TASS : la FNATH satisfaite du recul du gouvernement
(08/06/2009) Collaboration médecins du travail - médecins conseil
(04/06/2009) Retrait de l'amendement provoquant du député Lefebvre
(16/04/2009) Réponse de Rachida Dati, Ministre de la justice, à une députée sur la question de la suppression des TASS
(16/03/2009) Une question à Martin Hirsch
(09/02/2009) Amiante
(19/12/2008) PLF pour 2009 : La FNATH entendue par le Sénat sur le malus automobile pour les personnes handicapées
(19/11/2008) Emploi des personnes handicapées
(13/11/2008) Accidents de trajet : Daniel Paul interroge le ministre
(01/10/2008) Jeux paralympiques: question écrite d'un député
(24/09/2008) Réception des athlètes handicapés à l’Elysée
(08/09/2008) Un député écrit au gouvernement
(07/07/2008) Pas d'unanimité pour le plan de redressement
(02/06/2008) Bonus-malus écologique
(12/03/2008) Elections municipales : les partis politiques nous répondent
(20/02/2008) Un député écrit au gouvernement
(22/01/2008) Salariés agricoles: l'amélioration obtenue par la FNATH a été censurée
(22/01/2008) La FNATH obtient l'amélioration des veuves et orphelins des victimes du travail
La Fnath Mentions légales Nous contacter