La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

Contribution pour l’accès à la justice de 35 euros Un retour (partiel) à la raison (13/10/2011)

Le premier octobre est entrée en vigueur une taxe fiscale sur la Justice, qui suscite colère et incompréhension de la part de organisations syndicales et des associations de victimes. La FNATH, qui avait dénoncé ce nouvel impôt qui frappe les plus démunis et les plus vulnérables, a obtenu un retour partiel à la raison par l’exclusion d’un certain nombre de procédures du champ d’application de la contribution. Mais sur le fond et pour le reste des procédures, les critiques portées par nos deux associations restent pleinement d’actualité.

La lecture de la circulaire du 30 septembre 2011 précisant les conditions d’application de cette nouvelle contribution apporte en partie une réponse aux critiques de la FNATH : en effet, il est précisé que sont exclues du champ de la contribution les procédures pour lesquelles une disposition législative prévoit expressément que la demande est formée, instruite ou jugée sans frais. Cette rédaction vise notamment les juridictions statuant en matière de sécurité sociale dans lequel les procédures sont gratuites et sans frais.

Sont ainsi exclues les procédures devant le tribunal des affaires de sécurité sociale, le tribunal du contentieux de l’incapacité et la cour nationale de l’incapacité et de la tarification de l’assurance des accidents du travail, ainsi que la cour d’appel et la cour de cassation statuant dans ces contentieux.

 Si la FNATH salue cette première victoire, il n’en reste pas moins que la contribution reste applicable pour les autres procédures. Ainsi, un salarié qui voudra faire valoir ses droits devant un conseil des prud’hommes, devra désormais s’acquitter d’un droit de péage, fixé aujourd’hui à 35 euros et promis à des augmentations prévisibles.

Pour les justiciables les plus aisés, cela ne changera rien. Mais cette taxe aura pour effet de dissuader les plus démunis et les plus vulnérables d’aller en Justice. Tout est fait pour décourager ceux dont la situation est la plus précaire d’exercer leurs droits fondamentaux, dont fait partie intégrante le droit à la Justice.

Confrontées à cette nouvelle dépense, beaucoup de personnes en difficulté renonceront à faire valoir leurs droits
.

Précédents articles:
(03/01/2017) Communiqués de presse 2016
(03/01/2017) Primaires
(09/02/2015) Accessibilité : Les associations s’unissent pour dire non
(15/10/2013) Débat sur l'aide juridictionnelle. Profitons-en pour aborder toutes les questions liées à l'accès aux droits des plus démunis !
(07/05/2013) Accessibilité : les sanctions sont maintenant inévitables
(13/02/2013) Le bout du tunnel pour les victimes de l’amiante condamnées par la Cour d’appel de Douai à rembourser leur indemnisation
(07/01/2013) Communiqués de presse 2012
(12/11/2012) Hypertension artérielle sévère
(12/06/2012) Aux côtés des accidentés de la vie. Après 5 ans de combat, les séquelles passent de 0 à 67% et la rente de 0 à 958,10 € par mois
(24/05/2012) Les victimes de l’amiante s’adressent à la nouvelle ministre des Affaires sociales.
(21/05/2012) Elections 2012. Les candidats répondent à la FNATH
(05/01/2012) Communiqués de presse 2011
(13/10/2011) Contribution pour l’accès à la justice de 35 euros Un retour (partiel) à la raison
(10/06/2011) Accessibilité des lieux de travail aux personnes handicapées : le Conseil d’Etat censure le décret et annule les dispositions relatives aux dérogations
(29/04/2011) Recours. Vignettes bleues
(17/02/2011) Le Gouvernement renforce l’inaccessibilité des bâtiments neufs Quand les actes sont en contradiction avec les paroles.
(10/02/2011) Etre handicapé en ville
(10/01/2011) Victimes de l’amiante. La prescription passe à 10 ans !
(14/09/2010) Position de la FNATH sur la réforme des retraites
(10/03/2010) Loi : cinq ans après
(05/02/2010) Les parlementaires nous répondent
(20/01/2010) Une question écrite
(21/09/2009) Réponses de Madame la garde des sceaux, ministre de la justice, aux questions écrites adressées par Monsieur Marc DOLEZ, député du Nord sur la plateforme revendicative adoptée par la FNATH, et qui sont parues au Journal Officiel du mardi 11 août 20
(17/06/2009) Réforme des TASS : la FNATH satisfaite du recul du gouvernement
(08/06/2009) Collaboration médecins du travail - médecins conseil
(04/06/2009) Retrait de l'amendement provoquant du député Lefebvre
(16/04/2009) Réponse de Rachida Dati, Ministre de la justice, à une députée sur la question de la suppression des TASS
(16/03/2009) Une question à Martin Hirsch
(09/02/2009) Amiante
(19/12/2008) PLF pour 2009 : La FNATH entendue par le Sénat sur le malus automobile pour les personnes handicapées
(19/11/2008) Emploi des personnes handicapées
(13/11/2008) Accidents de trajet : Daniel Paul interroge le ministre
(01/10/2008) Jeux paralympiques: question écrite d'un député
(24/09/2008) Réception des athlètes handicapés à l’Elysée
(08/09/2008) Un député écrit au gouvernement
(07/07/2008) Pas d'unanimité pour le plan de redressement
(02/06/2008) Bonus-malus écologique
(12/03/2008) Elections municipales : les partis politiques nous répondent
(20/02/2008) Un député écrit au gouvernement
(22/01/2008) Salariés agricoles: l'amélioration obtenue par la FNATH a été censurée
(22/01/2008) La FNATH obtient l'amélioration des veuves et orphelins des victimes du travail
La Fnath Mentions légales Nous contacter