La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 

 

 

 

 

 

Une société
plus sûre

Actions de prévention des accidents du travail, de la route ou domestiques.
Une société
plus juste
Défendre et faire progresser vos droits.
Une société
plus solidaire

Faire accepter les accidentés de la vie comme des citoyens à part entière.

La FNATH

PLF et PLFSS 2018 : les propositions de la FNATH

 

  

La FNATH vient d’adresser aux parlementaires ses observations et propositions d’amendements pour le projet de loi de finances et le projet de loi de financements de la sécurité sociale, contre lequel elle a voté lors du conseil de la CNAMTS du 3 octobre dernier. Loin d’être un budget équilibré, le budget proposé vient réduire le pouvoir d’achat de nombreuses personnes handicapées et invalides. Par ailleurs, la FNATH propose d’utiliser l’excédent de la branche accidents du travail – maladies professionnelles, en vue d’améliorer réellement la situation des victimes du travail

En téléchargement : les propositions de la FNATH

 

 


Nos actions

Accès aux soins et droits des malades

La FNATH a mené une enquête auprès de 5000 personnes handicapées et accidentées de la vie. Cette enquête monte notamment à quel point le coût des soins constitue un obstacle majeur d’accès aux soins. Ainsi, les deux-tiers (66%) des personnes interrogées, uniquement des personnes handicapées et victimes du travail, déclarent avoir reporté ou renoncé à la consultation d’un médecin. Les raisons invoquées sont pour 51% d’entre eux liés aux honoraires pratiqués et pour 49% liés à l’obligation d’avancer le montant de la consultation. Par ailleurs, 43 % des personnes ont dû reporter ou renoncer à des soins dentaires, 30% à l’achat de lunettes et 30% à l’achat de médicaments prescrits par leur médecin, car, mal remboursés.

Voir la totalité de l’enquête


Actualités

Semaine pour l’emploi des personnes handicapées : Derrière le vernis d’une semaine de communication, une situation dramatique

La semaine pour l’emploi des personnes handicapées donne bonne conscience et espoir. Bonne conscience à toutes les entreprises et espoir aux personnes handicapées qui cherchent un emploi non précaire et pérenne. Mais la semaine terminée, les personnes handicapées restent confrontées au chômage de longue durée, à l’exclusion et à la discrimination.

La semaine pour l’emploi des personnes handicapées reste avant tout une action de communication. Une semaine de communication indispensable alors que tous les clignotants de l’emploi des travailleurs handicapés sont au rouge : le nombre de demandeurs d’emploi handicapés ne cesse d’augmenter, les licenciements pour inaptitude se multiplient comme le démontre une étude récente de la FNATH, les contrats aidés ont été réduits drastiquement laissant de côté nombre de travailleurs handicapés, une réforme du code du travail qui laisse de côté la politique de santé au travail

 




Recherchez le groupement FNATH le plus proche de chez vous

La Fnath Mentions légales Nous contacter